DENDROCHIMIE, avec l’Institut écocitoyen

 

Pour cette étude, l’Institut écocitoyen s’associe à des chercheurs francs-comtois.

Les dendrochimistes, équipés de tarières, procèdent au carottage des arbres dans plusieurs zones autour de Fos-sur-mer. Ils choisissent principalement des pins mais aussi des peupliers tous préexistants à l’installation de la zone industrielle.

La carotte de bois retirée de l’arbre est une tranche d’histoire d’environ 50 ans qui permettra de déterminer la présence des différentes anomalies de composition chimique au fil du temps.

Une lecture contemporaine de l’arbre d’avant le papier. Des gestes précis pour mesurer ce qui ne se voit pas.

ICI, sur le site de l’Institut pour plus d’information sur cette étude.

8571cc71-b199-447f-869d-c5b506a78ab6
Kim Novak, dans Vertigo, ou une microparticule qui se cherche dans la mémoire du bois.

Capture d_écran 2018-04-16 à 20.35.54

Catégories :Uncategorized

PDB

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s